Pèlerinages‎ > ‎

Cascia



De très nombreuses églises organisent chaque année un pèlerinage à Cascia, sur les traces de Sainte Rita, là où elle a vécu de longues années. Le pèlerinage à Cascia permet aux fidèles de se retrouver et de prier ensemble sur les lieux même où se sont produits les miracles de la vie de Sainte Rita. C'est bien évidemment un moment privilégié pour confier à la Sainte des Causes Désespérées ses intentions de prières et celles de ses proches qui n'ont pu faire le pèlerinage.

Les pèlerins pourront ainsi se recueillir et participer aux messes qui se déroulent au monastère ou à la basilique. 

Le monastère permet de découvrir la cellule de Sainte Rita où elle a passé 40 années parmi les soeurs augustiniennes. De nombreux témoignages de cette époque sont encore visibles, dont des ex-votos. Cette petite cellule monacale a ensuite été la gardienne du corps de la sainte jusqu'en 1745. Le premier cercueil de Sainte Rita y est présent, ainsi que le sarcophage en bois peint réalisé plus tard pour elle. Dans la cellule voisine se trouve l'Urne Dorée, sarcophage qui abrita la sainte de 1745 à 1930, ainsi que l'anneau nuptial de la sainte et la couronne de son rosaire.

En hommage à Sainte Rita, une roseraie a été créée dans le monastère : la rose est en effet le symbole de Sainte Rita. Peu avant sa mort, Sainte Rita a ainsi demandé à une cousine venue lui rendre visite de lui amener une rose. Cette demande était impossible à satisfaire, l'hiver étant encore là. Pourtant, revenue au village de Roccaporena, la cousine a découvert dans la neige une rose qu'elle s'est empressée d'amener à Sainte Rita.

Au détour de votre visite, vous pourrez aussi trouver la cour où se trouvait le puit que Sainte Rita a du puiser d'innombrables fois l'eau dont elle avait besoin pour elle et sa communauté. Cette cour abrite une vigne en souvenir d'un miracle attribué à la sainte : à son arrivée au monastère, la mère supérieure lui demanda d'arroser un arbuste mort, afin d'éprouver son obéissance et son humilité. A la surprise générale, la plante reprit vie. La présence d'une vigne plantée il y a deux siècles à l'endroit même de ce miracle nous rappelle d’obéir à Dieu. Cette cour présente une autre particularité : des abeilles ont élu domicile dans ses murs et l'on peut les voir chaque printemps aller et venir dans les trous du mur. En 1628, le pape a demandé à voir celles que l'on appelle les abeilles de Sainte Rita, en hommage au miracle des abeilles venues auprès de la sainte dès sa première enfance.

Le monastère abrite également l'oratoire du crucifix où une épine de la couronne du Christ est venu toucher le front de la Sainte qui l'implorait de partager ses souffrances. 

Non loin du monastère, la basilique achevée en 1947 abrite désormais le corps de la sainte, présenté dans une chasse en verre dans une chapelle dédiée à Sainte Rita. 

La Penitenziara, ouverte depuis 1986 et plus particulièrement dédiée à St Augustin, offre également la possibilité de se confesser et de se recueillir.  

Impossible de venir à Cascia sans se rendre au hameau de Roccaporena où est née Sainte Rita. Ces lieux permettent de rencontrer celle qui n'était encore que Margherita Lotti : le jardin du miracle où a fleuri en plein hiver la rose que Sainte Rita demandait, la maison où elle a vécu avec son mari et ses enfants, aujourd'hui transformée en chapelle, l'église de San Montano où elle s'est mariée, ainsi que le rocher où elle s'isolait pour prier. Un sanctuaire érigé en 1948 conserve un manteau de la sainte.

Cascia est située dans la province de l'Ombrie est à 130 km au nord de Rome.

Comments